top of page

C'est quoi être parent aujourd'hui ?


Je dis toujours aux parents que je rencontre qu’être parent est la mission la plus belle mais aussi la plus complexe au monde !

Que vous soyez en couple, parents séparés ou parent solo, l’arrivée de ce petit être est un bouleversement alors même que vous l’avez tant désiré, parfois tant attendu. Elever un enfant, parce que vous souhaitez ce qu’il y a de meilleur pour lui, c’est être dans le doute perpétuel : ai-je pris la bonne décision ? suis-je trop permissif, trop autoritaire, pas assez à l’écoute, trop proche, … ? Pourtant il y a de l’amour, une implication, un désir de compréhension… Alors pourquoi est-ce si difficile ? Pourquoi la parentalité aujourd’hui résonne souvent comme une déconvenue, un renoncement, un consentement à l’ingratitude plus qu’à des plaisirs partagés et un épanouissement mutuel ? Pourquoi aujourd’hui être parent semble un défi de tous les jours à relever ?



La parentalité : un processus

Projet de couple ou projet individuel, parents séparés ou parents adoptants, enfant surprise ou processus long et difficile…la parentalité prend aujourd’hui différentes formes. C’est une aspiration qui tend à transmettre et à accueillir la vie d’un nouvel être pour fonder sa propre famille. Dans les représentations, synonyme d’amour et de bonheur, d’épanouissement et de plaisirs partagés, la concrétisation de ce beau projet ne correspond pas toujours à ce que l’on croyait initialement ou ce qu’on nous en a dit. Mettre au monde un enfant, adopter un enfant, c’est donner naissance à nouveau rôle : celui d’être parent.

Longtemps convaincus que devenir mère (surtout) ou père était inné, il est important d’admettre aujourd’hui qu’il faut du temps pour « entrer en parentalité ». La parentalité est un processus nécessaire débutant dès le projet de désir d’enfant, se poursuivant toute la grossesse ou la période d’adoption puis se redéfinissant encore quand le bébé réel est là et tout au long des étapes du développement de l’enfant.


La parentalité s’acquiert et se construit dans le temps et dans la relation que l’on crée avec son enfant. Elle ne peut être dissocier du contexte dans lequel le parent évolue. Elle est faite de doute, de questionnement, d’aller-retour entre réflexion et pratique et surtout elle prend son sens dans la relation à l’autre. Elle ne peut donc pas être linéaire !


La parentalité dans le contexte actuel

Avant toute chose, penser que vous n’êtes pas à la hauteur est un leurre. Si la parentalité semble plus difficile aujourd’hui c’est aussi et surtout parce que nous ne vivons plus dans la même société qu’hier. Nous vivons dans une époque plus égalitaire où les femmes se sont établies dans le monde du travail et où les hommes s’investissent davantage auprès des enfants. Cette réalité redéfinit inévitablement la structuration familiale et les rôles parentaux au sein même d’un besoin d’identité singulière. Si l’enfant peut continuer à y trouver sa place, cela engendre dans le couple complexité et incertitudes. Il est aujourd’hui question d’un engagement commun, d’une coopération réciproque, de coparentalité, d’organisation, de négociation.


En l’espace d’une génération, le socle de valeurs sur lequel nous nous sommes traditionnellement appuyés pour éduquer les enfants s’est modifié. Les nouvelles connaissances en psychologie et l’apport des neurosciences ont donné un nouvel éclairage sur le développement de l’enfant et sur les relations humaines. Elles ont remis en question certains principes et certaines conceptions.

En parallèle, les couples se sentent de plus en plus seuls (partis loin de la famille pour le travail par exemple) et font appel à des services de garde pour leur enfant pour conjuguer vie professionnelle et vie personnelle. Il n’y a plus de « village pour élever un enfant ». De plus, les valeurs de la société actuelles prônent l’épanouissement personnel, la performance au travail, la réussite dans tous les domaines et cela peut engendrer une forme d’intolérance à la frustration ou pire un sentiment d’échec.

Le monde a donc considérablement changé et nos sociétés ont évolué de telle sorte que vous êtes aujourd’hui réellement confrontés au défi de réinventer non seulement votre vie de couple mais aussi la façon d’élever vos enfants.

Ce sont des nouvelles formes de famille à investir, découvrir, conquérir, des nouvelles manières d’être ensemble et d’être à soi, des nouvelles manières d’être parent !




A retenir

Il n’y a pas de « manuel du bon parent », ni de recettes « toutes faites » comme des vérités que vous mettriez en pratique dans votre quotidien. La réalité de parent est bien plus complexe : chacun a sa propre histoire d’enfant, ses principes éducatifs, ses visions du monde, ses aspirations, ses obligations professionnelles…Et votre enfant est unique : il a son tempérament, il a sa personnalité, ses propres émotions, sa propre histoire.

Être parent aujourd’hui doit aller au-delà de l’enjeu d’amour ou du plaisir car ils ne sont pas le gage de la qualité parentale et éducative ni de la « famille parfaite ». Être parent c’est former un sujet en devenir, l’enfant, pour qu’il devienne un adulte épanoui. C’est l’accompagner dans son parcours initiatique singulier en étant guidé par son intérêt propre. La difficulté principale résidant entre le « ni trop » (abus) « ni trop peu » (démission).


Gardez en tête qu’un parent c’est avant tout un individu capable de :

- Prendre soin

- Protéger

- Guider

- Réconforter son enfant.


Être disponible, sensible, chaleureux, prévisible et cohérent sont donc des savoirs-êtres à développer. ATTENTION tout de même ! vous n’êtes PAS un/une super-héros/héroïne ! Vous pouvez vous tromper ! Je vous assure ! Vous avez surtout le super pouvoir de réparer !






14 vues0 commentaire

Comments


bottom of page